Dératisation

Une équipe de professionnels de dératisaton est à votre service, afin de vous assurer, la prévention et la lutte contre les rongeurs nuisibles pour votre habitation ou votre entreprise.

Les premières étapes de dératisation

Bruits et grattements dans le grenier ou dans les cloisons, meubles et coins de porte rongés il y a de fortes probabilités que cela soit une souris ou un rat. Si de plus, vous remarquez des petites crottes vos soupçons seront confirmé. N’hésitez pas appeler au service de 3D ANTINUISIBLE

une dératisation efficace pour tout type de rongeurs

Le rongeur est mammifère appartenant à l’ordre des Rodentiens .Végétariens ou omnivores, ces nuisibles ont une dentition caractéristique. Pas de canines mais une paire d’incisives taillées en biseau et tranchantes à croissance continue. Ces incisives poussent continuellement tout au long de leur vie d’ou le besion sans cesse de ronger.

Le taux de croissance des incisives est de 2 et 5 millimètres par semaine selon les espèces.Les rongeurs utilisent leurs incisives tranchantes à ronger le bois, briser les aliments avec des coquilles dures et pour tuer leur proie. La plupart des rongeurs mangent des graines ou des plantes, même si certains ont des régimes alimentaires plus variés.

Les rongeurs ont une articulation de leur mâchoire qui permet à celle-ci de se mouvoir dans le sens vertical comme les carnassiers, mais aussi dans un mouvement horizontal d’arrière en avant, propre à limer les substances dures entre les incisives, et à les broyer entre les molaires.Il existe des rongeurs arboricoles, terrestres, fouisseurs, amphibies, voire planeurs.

En agriculture, ils sont considérés comme des nuisibles.Les campagnols, les mulots, les rats, les souris, les chinchillas, les castors, les lérots et les écureuils sont des exemples de rongeurs.

Contrairement à une idée répandue, les taupes et les musaraignes ne sont pas des rongeurs mais des Insectivores. Le cas des lièvres et des lapins est plus délicat : ils ont, comme les rongeurs, deux incisives fortement développées, mais ils en ont aussi une autre paire, qui reste à l’état de moignon. De plus, ils sont exclusivement herbivores. Ils appartiennent à un autre ordre, celui des Lagomorphes.

une dératisation pour toute espèce de rats

Les espèces de rats sont très prolifiques, en cause un cycle de reproduction rapide et une maturité sexuelle précoce (2 à 3 mois) pouvant engendrer une infestation soudaine de votre environnement. Avec en moyenne 6 portées de 6 à 10 petits, une femelle peut donner naissance à plus d’une centaine de rats au cours de sa vie entière.
Les rongeurs comme le rat sont des animaux opportunistes. Cela signifie qu’ils suivent l’homme et dépendent en partie de lui. Très discrets, ils vivent souvent dans notre voisinage, où ils recherchent de la nourriture et des endroits pour s’abriter. Dans les zones urbaines, les infestations de rats sont le plus souvent à mettre en corrélation avec des égouts ou systèmes d’évacuation des eaux défectueux.En Belgique, on trouve différentes espèces de rats, le rat noir et le rat brun étant les plus courantes. Le rat musqué et le rat taupier (grand campagnol) vivent également dans nos régions.

Dératisation est la meilleure alternative contre une invasion de rats brun

Le rat brun se rencontre surtout dans des environnements humides. Il mange tout ce qu’il peut attraper et se nourrit d’aliments tant de nature végétale qu’animale (riches en protéines et en amidon) tels que les céréales, les graines, les escargots, les larves, les grenouilles, les œufs d’oiseaux, etc. Ce rat mange de préférence de la viande et aime fouiller nos poubelles à la recherche de restes. On le trouve donc souvent dans les entrepôts, les hangars, les caves, les armoires à provisions, les greniers, etc. Le rat brun est actif essentiellement la nuit.

À quoi ressemble le rat brun ?

– Le rat brun adulte mesure de 20 à 30 cm de long; il a une queue écailleuse (presque) aussi longue que le corps. Pèse jusqu’à 500 grammes.
– Le dos est généralement gris-brun avec un ventre plus clair, mais toutes sortes de variations de couleurs sont possibles (par ex. albinos).
– Il est de corpulence robuste, a un museau assez aplati, de grandes oreilles, et sa queue est un peu plus courte que le corps.
– Un rat brun est plus gros que le rat noir, mais ses oreilles sont plus petites et sa queue est plus courte.
– Ses déjections en forme de capsule font environ 20 mm de long.

Dératisation contre une invasion de rats noir

Le rat noir, également appelé rat des greniers ou rat des champs, est un excellent grimpeur et nageur. Le rat noir cherche des endroits secs et en hauteur pour construire son abri. Il survit uniquement à l’intérieur et se rencontre donc plus souvent dans les maisons que le rat brun. Il est surtout actif la nuit et est très farouche. Il est donc difficile de l’attirer avec du fromage comme appât. Le rat noir mange principalement de la nourriture végétale comme des céréales et des fruits.

À quoi ressemble le rat noir ?

– Un rat noir adulte est généralement de couleur noir dans les zones urbaines, mais peut avoir différentes nuances (noir – brun clair). Son ventre est de couleur plus claire.

– Il mesure de 15 à 24 cm de long avec une queue qui peut devenir encore plus longue que son corps (jusqu’à 130%).

– Celle-ci est préhensile mais il l’utilise également pour garder l’équilibre.

– Le rat noir se distingue du rat brun par son pelage plus long et hirsute et ses oreilles plus grandes et moins velues. Il a également des yeux plus grands et une queue plus longue et plus fine.

DÉRATISATION contre Les dangers des souris et rats

Ils sont en contact avec de nombreux agents pathogènes qui pour la plupart sont transmissibles à l’homme. Telles que la Salmonellose, la tuberculose, la rage, le typhus…

Les souris et rats sont des animaux très curieux, à la recherche de nourriture, nous détectons rapidement leur présence par leur trace d’urine et de crottes.

Ces espèces s’attaquent à tout ce qu’ils peuvent ronger et détériorent votre mobilier, meuble, câbles électriques ce qui peut provoquer des courts-circuits voir des incendies.

Quels dégâts ou nuisances occasionnent les rats bruns ou noirs ?

– Dégâts dus au grignotage: étant donné que leurs dents poussent sans cesse, les rats rongent continuellement les câbles, le bois, le plastique et même le béton afin de les aiguiser.
– Matériaux déchirés: les rats utilisent des morceaux d’isolant, du carton ou papier déchiré, des morceaux de textile ou des matériaux doux pour se construire un nid.
– Souillure de l’habitation et de la nourriture par ses déjections, traces de gras, son odeur, etc.
– Porteur de maladies (salmonella, e. coli, …) qu’il peut répandre en entrant en contact avec notre nourriture.
– Lorsque le rat est empoisonné et meurt, le cadavre peut attirer les mouches qui y pondront leurs œufs. Les larves une fois sorties mangeront le rat et se développeront, provoquant une infestation de mouches.

Le résultat de dÉRATISATION dans la lutte contre les rongeurs

Afin d’obtenir les meilleurs résultats possibles dans la lutte contre les rats (dératisation), il est important de procéder par étapes :

– Procéder à un état des lieu pour diagnostiquer le problème de façon personnalisée.
– Établir un plan d’actions.
– Éliminer les rongeurs par différents moyens : appâts, composés ingérables toxiques…
– Supprimer les moyens d’accès des souris et rats aux espaces à protéger (installation de grilles, bouchage des trous…)
– Revenir procéder à un contrôle, et adaptation de l’intervention en fonction de la situation.

DÉRATISATION sans attendre ?

Il est important de ne pas laisser le problème de l’invasion par les rongeurs s’éterniser. Car vous pourriez être confrontés à des dégradations d’ordres matériels ou alimentaires (stocks de nourriture…).

Ainsi qu’à des souilages divers à cause des déjections des rats souris.Il est également important de noter que les rats sont susceptibles de véhiculer des maladies à cause d’un germe pathogène. Les maladies « anciennes » ne sont pas les seules à pouvoir être transportées par les rats (infections modernes comme la grippe aviaire etc…).

Ces maladies peuvent se transmettre par leur présence, leur contact ou pire, leur morsure. Important : en cas de morsure de rat, consultez immédiatement un médecin car les risques d’infection sont très conséquents vu leur régime alimentaire et leurs lieux de vie.

dégâts matériel

Les rats détruisent beaucoup plus que ce qu’ils ne mangent. Omnivores ces derniers privilégient les céréales mais consomment également d’autres aliments comme les fruits.

Munis d’incisives extrêmement résistantes et à la croissance continue ils doivent sans cesse ronger pour aiguiser leurs dents causant dès lors de nombreux dégâts.

Ils rongent les matériaux isolants,les fils électriques,provoquant des court-circuits,voire des incendies.Les rats emettent une odeur typique. Le rat brun peut provoquer des affaissements en creusant des trous. Contaminent la nourriture et les stocks et etc.

nombreuses méthodes de dératisation

La dératisation offre de nombreuses méthodes de luttes pour éradiquer les souris ou tuer les rats : une infestation de rongeurs n’est pas une fatalité. On peut agir à titre préventif (conseillé) avant l’introduction des rongeurs dans les locaux ou les logements ou en curatif une fois que les signes d’une infestation sont présents.

une simple méthode de dératisation

Le piégeage est recommandé lorsque les substances toxiques sont inappropriées ou interdites. Cette méthode est adaptée pour les maisons, garages, et autres petites structures où il y a peut-être seulement quelques rats ou souris présents.

Les avantages de piéage

Utilisation de matières actives non toxiques Visualisation de sa réussite par la capture directe des rongeurs, Permet l’élimination des rongeurs pris au piège, évitant ainsi les problèmes d’odeurs qui pourrait se produire lorsque l’intoxication est faite dans les bâtiments.

Les appâts AntiCoagulant, Rodonticide, Mort au rat, Raticide, Souricide

La dératisation : La plupart des poisons pour tuer les rats ou les souris sont des anticoagulants.
Ces appâts Anti Rongeur empoissonnent le sang des rongeurs, diminuant la capacité du sang à se coaguler, de sorte qu’ils meurent d’hémorragie interne.

Dératisation: Plusieurs matières actives sont utilisées dans ces appâts anticoagulant :

-La warfarine, la chlorophacinone, et la diphacinone sont dites des matières actives de première génération. Les rongeurs doivent ingérer plusieurs prises sur plusieurs jours avant que la dose mortelle soit accumulée. Il est important de distribuer continuellement de l’appât lorsque vous utilisez ce type d’anti-rongeurs tant qu’il y a de la consommation.

-La bromadiolone, le brodificoume et la difethialone sont des antirongeurs qui tueront en une seule dose les souris et les rats résistants aux anticoagulants de Première génération.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partager
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Contact

Société 3D antinuisibile

5/5